02/08/2020 Cyclosportive Trilogie de Maurienne

Retour sur la Trilogie de Maurienne, la (enfin) 1ère cyclosportive de la saison (130 kms pour 3800m D+).

4 maillots du CCG sur les routes de Savoie ce 1er week-end d’Août: Aline et Timothée inscrits pour les 2 jours, Valentin et bibi le dimanche seulement.

Samedi 1er donc, montée des 2 cols (Croix de Fer et du Mollard) avec 143 concurrents. Timothée prend une belle 27ème place en 1h30’48 », Aline la 74eme en 1h44’58 » mais surtout une superbe 2eme place au scratch féminin ( 65 kms pour 2000m de D+).

Dimanche 2 Août, 7h30, ambiance bizarre sur la ligne de départ avec les masques des coureurs et organisateurs, le gel avant de rentrer dans l’enceinte de récupération des dossards.

Départ à 8h, neutralisé pendant toute la descente vers St Jean de Maurienne, à allure très (trop diront certains) derrière la voiture et les motos de LVO, l’organisateur. De nombreux coureurs en profiteront d’ailleurs pour une pause pipi le long de la route.

La course est lancée réellement à partir de Ste Marie de Cuines, au début de l’ascension du Glandon. Timothée et Valentin sont déjà devant, je décide de monter à mon rythme, ce col est long et dur, surtout dans les 3 derniers kilomètres. Aline est un peu plus loin, le temps de « remettre en route » après l’épreuve de la veille. A 5 kilomètres du sommet, comme prévu, Aline me rattrape…et s’en va, je ne la renverrai qu’à l’arrivée.

Je franchis le Glandon vers 10h30, restent 2 kms plus faciles pour atteindre le col de la Croix de Fer, point le plus haut de la cyclo. Descente prudente jusqu’à St Sorlin d’Arves (pas terrible le revêtement), puis plus rapide (je me régale avec le Bianchi sur une route récemment goudronnée)en direction de St Jean.

Remontée vers la station de la Toussuire en passant par le Corbier. Ravitaillement en eau avant de basculer à nouveau vers St Jean de Maurienne. La route est très mauvaise, pleine de trous et de saignées: vraiment pas agréable pour ne pas dire dangereuse.

Reste à remonter jusqu’à Albiez-Montrond par Villargondran, 17 kms, pas les plus durs mais les derniers. L’ arrivée est jugée au col du Mollard (1630 m), 1,5 km après le village d’Albiez et c’est à la limite des crampes que j’en termine (merci Valentin pour tes encouragements et le bout de chemin pour m’accompagner).

Résultats finaux pour nos couleurs: Timothée finit 47e en 5h31′, Aline 87e en 6h02′ et surtout 1ère féminine, Valentin 99e en 6h13′ et je finis 106e en 6h20′. Le scratch se gagne en 4h42′ (comment fait-il?) et il y a 141 coureurs classés.

Encore une fois, il faut souligner et applaudir la/ les performances d’Aline qui montera 3 fois sur le podium: 1ere pour le classement cumulé sur les 2 jours, 1ère au scratch féminin sur l’Arvan Villard le dimanche…et 1ère au classement féminin du Challenge Rotor Cyclo Tour avec un beau maillot rose Ekoi qu’elle défendra lors de la dernière épreuve le week-end du 22-23 Août vers Annecy (cyclo recommandée par celles et ceux qui connaissent).


Texte et photo : Philippe Buscaylet 

Laisser un commentaire